ONG d'intérêt général

"Aider, sans se substituer, des villages et des populations isolés"

BLOG

Faire un don

Adhérer

DU NORD POUR LE SUD

Potabilisation Dicloro - Togo

Pays

TOGO (Canton de Bolou)

Mission concernée

Action

Mission EWE

Construction de stations de potabilisation DICLORO

Début du programme

Octobre 2017

Montant de la réalisation

Au 31-12-2020: 34.365 €

Détails

Canton de Bolou - villages: Alokoègbé-Kpota*, Ativimé, Dzogbekopé, Agbadomé, Kpémé

Canton de Kévé - village: Vogankopé

Canton de Gapé - village: Gapé-Tsikale*

Projets 2021

2 nouvelles stations DICLORO

Programme en cours

7 stations DICLORO sur les cantons de Bolou, de Kévé et de Gapé

Une situation préoccupante : beaucoup de zones rurales demeurent privées d'un accès à l'eau de boisson et à des installations sanitaires adaptées. Les conséquences sur la santé des populations sont très importantes. Les maladies d'origine hydrique comme le choléra, la fièvre typhoïde, hépatite A, amibiases…causent de nombreux décès, notamment chez les enfants de moins de 5 ans. Sans parler de l'incidence économique sur ces régions défavorisées. Sans une eau salubre et saine, le développement durable est impossible.

Pour les villageois qui consomment une eau contaminée microbiologiquement, la station DICLORO est une solution simple, sûre, de très faible coût pour toute la famille.

La station DICLORO est idéale pour les villages isolés et privés d'infrastructures hydrauliques. Elle ne requiert qu'une installation simple, sans maintenance (hormis le lavage des filtres et de la cuve).

De l'eau potabilisée en 30 minutes : l'action du Dicloroisocyanurate de sodium (DCCNa), de l'hypochlorite de sodium ou du dioxyde de chlore (la station peut fonctionner avec les 3 produits) tue les bactéries et virus, ainsi que les parasites. Du fait de sa simplicité, la méthode DICLORO permet une potabilisation facile et économique de l'eau de boisson.

Il est nécessaire d'associer une sensibilisation à l'hygiène. Le triptyque: lavage des mains, stockage correct de l'eau et accès à des installations sanitaires adaptées (latrines) permettra d'améliorer la santé de ces populations villageoises.

DNPLS a mis en place une première station DICLORO pilote dans le canton de Bolou (Tsévié - mission EWE)  - voir encadré.

La solution DICLORO repose sur 4 piliers:

     •     une station financée par DNPLS

     •     un opérateur formé

     •     des produits homologués pour le traitement de l'eau

     •     des campagnes de sensibilisation à l'hygiène

La méthode DICLORO améliore la qualité microbiologique de l'eau de boisson, est simple d'emploi, utilise les ressources locales et a un coût très faible.

La station DICLORO est composée d'un premier filtre avec crépine, puis d'une motopompe (ou d'une pompe manuelle) pour le prélèvement de l'eau qui va passer dans une série de filtres lavables de plus en plus fins. L'eau filtrée arrive alors dans un réservoir de 2000 L pour être traitée avec du Dicloroisocyanurate de sodium (DCCNa).

L'opérateur attend 30 minutes et se charge de contrôler le bon dosage des produits. Les villageois peuvent alors venir remplir leur bidons, au préalable nettoyés.

La méthode DICLORO comporte un volet sensibilisation à l'hygiène. La sensibilisation est effectuée sur le terrain par nos partenaires locaux et par des Volontaires DNPLS.

L'aide apportée par DNPLS auprès des familles consiste à financer l'intégralité de la station DICLORO et à subventionner la première année de potabilisation (tablettes), avec une formation à l'hygiène. Nous nous assurons que par la suite la station du village devienne autonome.                                  .

Sud du Togo - pays Ewé

Cantons de Bolou - Kévé - Gapé

Villages situés le long du canal Zio

1 station DICLORO pour 800 à 1000 habitants

(placeholder)

Cartes du Togo

7 stations DICLORO réalisées à fin 2020

DICLORO, c'est une station de potabilisation de l'eau utilisant des tablettes de Dicloroisocyanurate de sodium (DCCNa) ou des solutions d'hypochlorite de sodium.

DICLORO comprend une sensibilisation des populations aux bonnes pratiques d'hygiène.

(placeholder)
(placeholder)

Beaucoup de villages du canton de Bolou sont situés en bordure ou proches de la rivière Zio qui a été canalisée par les Chinois pour produire du riz. Depuis les Chinois sont partis, mais la culture du riz demeure. Les villageois utilisent également cette eau, la seule disponible, comme eau de boisson. Il y a de nombreux cas de maladies telles que diarrhées graves ou choléra.

Le village d'Alokoègbé Kpota a été choisi comme village test pour l'implantation de la première station DICLORO, du fait de sa proximité avec le barrage Zio. Beaucoup de villageois viennent se ravitailler en eau à cet endroit. Le village a participé à la construction de la station par apport du sable, du gravier et en effectuant une partie de la maçonnerie.

L'eau du canal Zio...elle est bue telle que par les villageois

Les résultats sont encourageants avec d'ores et déjà plus de 1000 litres d'eau potabilisées par jour et par station.

Les résultats

(* avec pompe motorisée)