ONG d'intérêt général

"Aider, sans se substituer, des villages et des populations isolés"

BLOG

Faire un don

Adhérer

DU NORD POUR LE SUD

Aide au développement - Tunisie

Pays

TUNISIE - frontière Algérie (Sahara  Grand Erg Oriental)

Mission concernée

Action

Appui aux familles nomades Rebaia

Début du programme

Mai 2020

Montant de la réalisation

Au 31-12-2020: 5.600 €

Détails

Projets 2021

Acheter des chèvres pour d'autres familles Rebaia

Prochainement





Le mot Rebaïa signifie en arabe «éleveurs». Ce sont des tribus nomades vivant dans le grand erg oriental de part et d'autre de la frontière algéro-tunisienne. Ils ne restent plus qu'environ 100 familles, soit 500 à 600 individus. De nationalité algérienne (bien qu'ils ne soient pas recensés et souvent ne possèdent pas de papiers d'identité), ils ont des contacts avec les oasis de la région du Souf (El Oued) en Algérie, dont ils dépendent. Mais ils préfèrent le nomadisme. Les Rebaïa gardent souvent des troupeaux conséquents (appartenant à de riches propriétaires) et ignorent la notion de frontière entre Algérie et Tunisie. L'ensemble des Rebaia aurait une origine commune lointaine. Chez les Rebaia, la famille patriarcale groupe en général 5 à 6 ménages, reliés par une parenté. Ces groupements ont le tombeau de leur ancêtre à un cimetière d'El Oued (Algérie). On parle de groupe familial qui constitue un ensemble de vie et un ensemble économique). Il s'agit d'une organisation sociale et symbolique profondément ancrée dans la conscience identitaire et qui constitue un système de solidarité solide où chacun a une place.


• Les Rebaia font face à de grandes contraintes de tous ordres auxquelles ils sont habitués mais avec lesquelles ils doivent composer : contraintes physiques (aridité de la région, climat rude), contraintes sociales (hiérarchie encore présente), contraintes familiales (relations de crainte et de respect), contraintes du monde extérieur qui les ignore. Inquiétudes si manque de pluie, donc de « pâturage », hiver qui peut être glacial et faire mourir les chèvres, un malade dans le campement, des enfants non scolarisés ou seulement quelques semaines par an…


•  La connaissance de l'état des « paturages » est essentielle pour les nomades. La brusque poussée des plantes herbacées après la pluie doit être repérée rapidement. J'avais assisté à une évaluation de la pluie tombée se faisant en mesurant l'épaisseur de sable imbibé. 25 cm permet aux petits arbres dans le reg de reverdir.


• Le berger connait le nombre de bêtes de son troupeau et est capable de pister un dromadaire égaré, même la nuit…  expérience vécue pendant ce déplacement, lors de notre 1er bivouac. Le nomade vit en état d'orientation, avec le soleil, les étoiles, les aspects du terrain, la nature du sol et des végétaux.


(placeholder)
(placeholder)

En 2017: achat d'un fauteuil spécial sable pour MERZOUGA (action ponctuelle 2.901€)

Tunisie - zone frontalière Algérie


Sahara - Grand Erg Oriental

Ils ne resterait qu'environ 100 familles, soit 500 à 600 nomades REBAIA

Les nomades REBAIA

(placeholder)

Mission REBAIA

Action ponctuelle

Achat d'un fauteuil spécial sable pour MERZOUGA, jeune Rebaia

Pour en savoir +

(placeholder)

Extrême Sud du pays

Les déplacements sont déconseillés, sauf raison impérative, dans la zone désertique au sud de la ligne Bir Rijm Maatoug - Borj Bourguiba -Ben Guardane (cf. zone orange sur la carte ci-dessous).

La région saharienne proche des frontières avec la Libye et avec l'Algérie est formellement déconseillée (cf. zone rouge sur la carte). Correspondant à une zone militaire instaurée au mois d'août 2013 par les autorités tunisiennes, les déplacements y sont, en tout état de cause, soumis à une autorisation préalable.


Zones de mission: Rjim Maatoug, Ksar Ghilane, Tembain, El Mida

(placeholder)

Cartes de Tunisie

2020: Ali HAMANI (24 chèvres) - Belgacem MEDEZ (10 chèvres) - Ibrahim ELHAMANI (10 chèvres) - Dhaw (10 chèvres)